créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Pilote
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par herbv


par rohagus
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© L'Association

complétez cette fiche
Imbroglio
ScénarioTrondheim Lewis
DessinTrondheim Lewis
CouleursNoir et Blanc
Année1992
EditeurL'Association
CollectionPatte de Mouche (1ère version)
SérieOne-shot !
Bullenote [détail]

Trois protagonistes s'affrontent dans un terrible huis-clos pour des intérêts bassement matériels. Bientôt l'un d'entre eux meurt. Les deux survivants commencent alors à se disputer. Mais, ô surprise, le mort ne l'est pas, et ce rebondissement n'est que le premier d'une longue série.

Réédité en 1995

 

4 avis

CoeurDePat
Imbroglio ressemble (de même que "Diablotus") à un exercice de style... du style "enchaînons les rebondissements". D'un graphisme à la Lapinot, l'histoire est fort bien menée, et ne paraît à aucun moment artificielle. Les rebondissements sont nombreux, originaux, et malgré la difficulté de la chose, restent cohérents, formant une histoire intéressante et surprenante.
Trondheim est décidément un auteur original et doué !
oslonovitch
Encore une fois, Trondheim s’adonne à sa création débridée en mettant en scène trois personnages dont le destin rebondit sans cesse jusqu’à une chute plaisante et en forme de pirouette humoristique.

Cette BD est proche de la pièce de théâtre et du reste, on pourrait fort bien imaginer une adaptation sur les planches par une troupe d’amateurs.

Le ton est plaisant, les dialogues sonnent justes avec ces échos décalés qui font la force ou tout du moins, ce que j’aime surtout chez Trondheim.
Une Patte de Mouche amusante, bien construite, en résumé un bon moment de lecture.
Glotz
Cet album est génial. Sur 22 petites pages et 80 cases, Lewis Trondheim fait mourir neuf fois ses trois héros de toutes les manières classiques (empoisonnement, balles, armes blanches : on se croirait au Cluedo !). Mylène-Charles, Charles-Peter, Peter-Mylène, toutes les deux pages, les alliances changent et chaque rebondissement est un plaisir. Les dialogues s'enchaînent à une vitesse folle et le dessin est très dynamique. Cette BD, l'une des premières publications en albums de Trondheim (mais qui doit déjà en être à sa sixième réédition) produit un effet sur le lecteur qui ne change jamais. Au premier rebondissement, il sourit, à la page dix, il ne peut retenir des pouffements, à le page 15, il éclate de rire, l'effet est toujours le même, j'ai testé sur une dizaine de personnes... De plus la fin est très bien trouvé ! En gros, si vous avez trois euros à dépenser, n'hésitez pas, Imbroglio est là pour vous !
Cellophane
Excellent. C’est très bref mais ça n’en est pas moins efficace, grâce au dessin de Trondheim, minimaliste, qui permet de se concentrer sur l’histoire et grâce à l'histoire elle-même.

Trondheim use du retournement de situation jusqu’à son maximum, justifiant parfaitement chacun de ceux-ci en quelques cases.

C’est rapide mais précis jusqu’à l’excellente chute.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin