créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les albums les mieux notés
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par rohagus
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Komikku

complétez cette fiche
Tome 8
ScénarioShinohara Umiharu
DessinShinohara Umiharu
Année2016
EditeurKomikku
SérieLe Maître des livres, tome 8
autres tomes... 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 ...
Bullenote [détail]

 

1 avis

herbv
La fin de l’année approche ; le club d’études de littérature enfantine du lycée Kirigaya va participer une nouvelle fois à la fête de Noël de la bibliothèque pour enfants « La Rose Trémière ». Cette fois, ça sera un spectacle de kamishibai (une sorte de théâtre illustré) basé sur Un conte de Noël de Charles Dickens. Ce choix n’est pas sans éveiller un certain nombre de souvenirs à Mikoshiba, le bibliothécaire à « tête de champignon ». En effet, il s’agit d’un livre qui l’a particulièrement marqué enfant. Et ce, d’autant plus que le comportement de Scrooge lui rappelle le comportement de son propre père.

Ce huitième tome du Maître des livres est dans la droite ligne du précédent. Diverses personnes passent à la bibliothèque, amenant avec elles leurs problèmes, et elles trouvent la solution grâce aux livres conseillés par Mikoshiba. Toutefois, ce dernier n’arrive pas à résoudre ses propres difficultés avec sa famille et son passé. Il n’est pas le seul dans ce cas. Miyamoto, un habitué des lieux alors qu’il n’a pas d’enfant, est en quelque sorte son double. Tous deux ont refusé le destin tout tracé que leur promettait leur position d’ainé d’une richissime famille. Cependant, l’un et l’autre commencent à réaliser qu’ils peuvent peut-être s’entraider et se conseiller.

Umiharu Shinobara, l’auteur, fait donc progresser quelque peu son récit vers une fin que l’on devine aisément : la réconciliation familiale entre Mikoshiba et son père. Pour cela, les livres pour enfants ne doivent plus être autant le déclencheur de la solution au problème. La relation, les échanges avec les autres, comptent tout autant, si ce n’est plus. On s’éloigne ainsi petit à petit des débuts pour se diriger vers un manga basé sur les relations humaines et surtout familiale. Les 3 chapitres concernant Takeshi, un copain d’un des enfants fréquentant la bibliothèque, est tout à fait emblématique de la manière de progresser de la série. A suivre !
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin